Acheter une maison quand on est seul ? Voici comment faire !

20-05-19 - Immovlan.be

De plus en plus de célibataires vivent en Belgique. Il n’y a d’ailleurs pas de raison pour que ces personnes ne vivent pas de manière aussi confortable et agréable que les autres. Si vous êtes seul et que vous vous demandez si vous pouvez acheter une maison, voici quelques pistes à explorer.

Commençons par une mauvaise nouvelle : la réalité économique montre que si vous voulez acheter une maison, mieux vaut être à deux. Si vous êtes en couple, l’âge moyen lors de l’achat d’une maison est de 34 ans, alors qu’en tant que célibataire, il est de 38 ans. Sans compter les difficultés économiques à résoudre pour payer un crédit…

Est-il possible d’acheter une maison tout seul ? 

Comptez sur un coût moyen de 254.000 € pour une maison en Belgique et de 222.000 € pour un appartement. Les disparités entre les régions sont toutefois très sensibles ! Cela peut être envisageable pour une personne vivant seule, mais ce n’est pas pour tout le monde. Dans la pratique, environ 55 % des personnes seules avec enfants et 44 % des personnes sans enfant ont leur propre maison.

De manière générale, on estime que le célibataire moyen qui achète une maison avance de sa poche plus de 70.000 € et qu’il gagne largement plus de 2.000€ net. Cela suppose donc qu’il a un soutien derrière lui.

Être célibataire, c’est aussi être désavantagé

Non seulement vous devez tout financer par vous-même, mais vous faites également l’objet de discriminations dans le domaine de la fiscalité du logement. Après tout, les droits d’enregistrement, les frais de notaires, etc, sont toujours les mêmes… Est-ce que cela signifie que vous devez mettre votre rêve de côté? Non, voici ce que vous pouvez faire…

  • Trouver une maison en périphérie, cette dernière étant généralement nettement moins chère.
  • Choisissez une maison compacte et pratique.
  • Un jardin n’est pas nécessaire s’il y a suffisamment de parcs dans les villes et d’espaces verts en dehors.

Prenez la banque avec vous

Les banques sont devenues plus prudentes ces dernières années et il faut souvent avoir jusqu’à 20% en fonds propres pour pouvoir emprunter. Souvent, elles ne sont pas très enthousiastes à l’idée d’un prêt de 30 ans ou plus. Toutefois, vous pouvez mettre les chances de votre côté si :

  • Quelqu’un se porte garant pour vous.
  • Une recommandation de votre employeur, des revenus et des antécédents de travail stables peuvent être fournis.